twitter facebook

La Polka à Toulouse



Elle se caractérise également dans son exécution par un demi-pas en avant, semblable à un sautillement ; c’est justement de ce mouvement que la danse tient l’origine de son nom. En effet, polka pourrait dériver de « pulka » qui en tchèque signifie « moitié ».
Il semblerait que la polka ait été inventée en 1830 par une paysanne d’un village situé sur l’Elbe, fleuve de la Bohême Orientale (République Tchèque).

En réalité, selon certains spécialistes, la polka existait déjà dans de très vieux pas de danse français et italiens, comme la bourrée et le fioretto. A Paris, cette danse faillit porter ombrage à la valse, on parla même de polkamanie.
La polka répondait à une nouvelle exigence, celle de danser de façon spontanée et uniquement pour le plaisir.
D’où l’adage alors à la mode : «dis moi comment tu polkes et je te dirai comment tu aimes».

Si son nom (ou la déformation de son nom) peut faire penser à une référence polonaise, le mot polka en fait vient du tchèque půlka (moitié ou demi), décrivant le pas chassé (demi-pas) servant de base à la danse. Dérivée de plusieurs danses (nimra, bourrée, écossaise, scottish...), après Prague en 1835, puis Vienne en 1839, c'est à partir de Paris en 1840 qu'elle se répand dans l'Europe entière, donnant lieu à une véritable « polkamania ».

Danse de couple effectuant un mouvement circulaire, la composante principale en est le pas de polka composé essentiellement de pas chassés en tournant autour de la piste dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

De nombreux manuels, articles et publications des maîtres de danse ont circulé, et la polka a rapidement gagné toutes les couches de la population, des milieux bourgeois aux plus populaires. Tout au long du XXe siècle, comme pour beaucoup de danses folkloriques, les erreurs musicologiques, les amalgames simplistes, les querelles stériles, les confusions idenditaires... vont dénaturer la polka qui tombera en désuétude (cf. polska, polka-mazurka, polonaise, polish dance, alla polacca).

Jules Perrot est le premier chorégraphe à avoir porté la polka à la scène : son ballet Polka fut représenté à Londres en 1844.
















Contenu du bloc du bas